Diagnostic immobilier : comment le réaliser ?

Diagnostic immobilier : comment le réaliser ?

Vous vous apprêtez à acheter un appartement ou à en vendre un ? Au préalable, vous devez réaliser un diagnostic immobilier en vous faisant aider d’une agence immobilière. Voyons ensemble comment cette étape devrait se dérouler.

Qu’entend-on par « diagnostic immobilier » ?

Avant de mettre un bien en vente, vous devez faire un diagnostic immobilier. Ce dernier consiste à faire passer un contrôle technique au bien. Pour ce faire, on tiendra compte de divers critères préétablis. Ce sont :

  • La DPE ou performance énergétique ;
  • Le risque d’exposition au plomb ;
  • L’état des risques technologiques et naturels ;
  • L’état de l’installation électrique (si plus de 15 ans) ;
  • L’état de l’installation au gaz (si plus de 15 ans) ;
  • La présence d’amiante.

S’il s’agit d’une vente, le diagnostic évaluera également l’éventuelle présence de termites, l’état de l’installation d’assainissement non-collectif (maisons individuelles). Depuis juin 2020, il est important d’analyser le bruit pour les bien qui se situent sur des zones de bruits. Sur ce site, https://heydiag.fr/ , vous retrouverez un expert qui peut accomplir cette prestation.

Diagnostic immobilier : une étape obligatoire ?

Il faut rassembler les différents éléments des diagnostics dans le DDT ou dossier de diagnostic technique. Il est annexé dans la promesse de vente pour la cession d’un bien ou dans le bail pour la location.  

L’acquéreur a la possibilité de poursuivre le vendeur en justice en cas de vices cachés, notamment si les diagnostics sur le gaz, les termites, l’amiante et le plomb manquent. Cette démarche est même susceptible de conduire à la restitution du prix de vente ou à l’annulation de cette dernière.

Qui réalise le diagnostic immobilier ?

En tant que propriétaire du bien, vous pouvez réaliser les diagnostics technologiques et naturels. Les autres facettes doivent être réalisées par un véritable diagnostiqueur professionnel. D’après le Code de la Construction et de l’Habitation, ce dernier doit avoir une organisation et des moyens appropriés. Il est tenu de présenter des garanties de compétence.

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes de signaler que les diagnostiqueurs doivent faire preuve d’impartialité et d’indépendance à l’égard de l’agence immobilière et du propriétaire.

Ces obligations vous encouragent à choisir le professionnel avec dextérité. Ainsi, vous pouvez vous référer à l’annuaire public en recensant les diagnostiqueurs qui disposent d’un certificat de compétence en cours de validité.

Quid du coût du diagnostic immobilier ?

Le prix en matière de diagnostic immobilier est fixé par chaque professionnel. Néanmoins, il est capital de tenir compte de la superficie du bien au préalable.

Il vaut mieux se méfier des diagnostiqueurs qui proposent des prix en deçà de ceux proposés par les concurrents. En effet, ces prix attractifs peuvent annoncer des insuffisantes en matière de fiabilité et de qualité de la prestation proposée.

 

 

Les commentaires sont fermés.
© 2022. Tous droits réservés.