Construire une extension d’une maison : comment réussir ?

Construire une extension d’une maison : comment réussir ?

Obtenir quelques m² dans votre maison vous intéresse-t-il ? Recherchez-vous une alternative fiable qui vous éviterait de déménager ? Construire une extension est alors la solution. Cet article dévoilera les avantages d’une extension, les démarches à suivre, que ce soit pour les travaux à réaliser ou pour les procédures administratives à respecter avant les travaux.

Quels sont les avantages apportés par l’extension d’une maison ?

Faire une extension de maison a généralement pour but ultime de gagner plus d’espace intérieur. Que vous réalisiez un agrandissement au sol, la création de nouveaux étages supplémentaires ou le décaissement de votre sous-sol, outre le fait d’éviter le déménagement, l’extension offre de nombreux avantages.

Lire également : Quelle est la différence entre un topomètre et un théodolite ?

L’extension valorise votre logement

Sachez que les quelques m² gagnés grâce à une extension permettent de donner plus de valeur à votre bien immobilier. De plus, si le bâtiment en question est une vieille bâtisse, construire une extension accentuera son caractère, voire lui donnera un style plus contemporain. Un avantage à ne pas négliger si vous envisagez de vendre votre bien.

Une possibilité de réaménager l’intérieur de votre maison

Si vous avez l’impression que vos meubles sont à l’étroit, une extension pourrait y remédier. En effet, avec l’espace supplémentaire obtenu, vous pourrez réaménager votre intérieur et obtenir plus d’espace de circulation dans la pièce concernée. De plus, la pièce sera mieux éclairée grâce aux nouvelles ouvertures.

Cela peut vous intéresser : Conseil de jardinage : Comment créer un espace détente agréable dans son jardin ?

Quelles sont les procédures administratives à suivre avant de construire une extension ?

Avant de vous lancer dans la construction d’une extension, il est primordial de connaître toutes les procédures à suivre pour que tous les travaux à réaliser soient en règle.

Approchez-vous du plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune qui fixe généralement les règles d’aménagement, ainsi que l’utilisation des sols. Il vous imposera des limitations de périmètre, de hauteur et de volume pour réaliser votre extension. Le PLU peut également imposer les matériaux et les couleurs utilisés pour assurer l’homogénéité et l’harmonie du paysage.

Si votre logement se situe dans une zone protégée, une autorisation spéciale auprès de l’Architecte des Bâtiments de France sera nécessaire. Si vous vous trouvez dans une zone potentiellement sujette à des submersions, il est possible que des modifications pour prévenir les risques d’inondations vous soient imposées.

Permis de construire et déclaration préalable

Réaliser un permis de construire et une déclaration préalable est important si les travaux de votre maison incluent : 

• Une restauration immobilière ; 

• Votre habitation fait partie des monuments historiques ; 

• La modification de la façade ou du volume.

Faire appel à un professionnel du bâtiment est-il nécessaire ?

Les règles d’urbanisme vous diront si vous avez besoin d’un architecte en fonction des travaux et des résultats souhaités. À rappeler que la construction d’une extension demande des travaux complexes tels que la création ou la condamnation d’une ouverture, de volumes, d’étages, ou un changement radical de l’aménagement intérieur.

Tous ces travaux ne peuvent pas être réalisés par soi-même, c’est pourquoi faire appel à un architecte ou à un autre professionnel du bâtiment vous sera d’une grande aide. De plus, il saura vous assister tout au long des travaux, en vous conseillant sur les matériaux, les couleurs et les configurations à adopter.

Les commentaires sont fermés.
© 2022. Tous droits réservés.